Albums jeunesse·Bandes dessinées·Littérature jeunesse

La Grande Machinerie du Petit N’importe quoi de Anne Montel

Tous les jours nous recevons de magnifiques albums à la librairie. Et malgré toutes ces jolies couleurs et ces titres accrocheurs, il n’y en a qu’un seul que j’attendais de pied ferme… La Grande Machinerie du Petit N’importe quoi, de la douce Anne Montel ! Aussi impatiente qu’un enfant le 24 décembre au soir, j’ai guetté ma boîte aux lettres matin et soir espérant y apercevoir un petit colis.

C’est un ouvrage un peu particulier puisqu’il s’agit d’un recueil d’illustrations réalisées à l’encre durant le défi Inktober 2016, lancé par Jake Parker. Illustrateurs du monde entier – professionnels comme amateurs – sont invités à créer un dessin par jour pendant tout le mois d’octobre afin d’affiner leur technique, mais aussi pour se faire plaisir !

machinerie_nimportequoi_montel (10)

L’univers d’Anne Montel – à mi-chemin entre Arrietty et Brisby – est un cocktail de tendresse et de magie. On y croise toute sorte d’animaux mignons, tels que des renards scientifiques en manque d’inspiration, des crocos-taxis, des vampires gourmands… Enfants et bêtes à poils (ou à plumes) sont souvent inséparables.

Je suis tombée amoureuse de sa patte en découvrant son roman graphique, Les jours sucrés, écrit par Loïc Clément (Dargaud, 2016). Son trait de crayon innocent et vaporeux est capable d’illuminer une soirée maussade. J’aime la finesse des détails, la place qu’y ont la faune et la flore, la façon dont le farfelu côtoie le chaleureux. Elle créé un nid douillet où l’on se sent chez soi, en sécurité. A l’inverse de la boîte de Pandore, à l’intérieur s’y trouve toutes les douceurs du quotidien : la famille, les amis, les bons repas, les fêtes, la poésie… et les rêves.

La Grande Machinerie du Petit N’importe quoi est un livre-objet de collection à la fabrication remarquable : les dessins sont couchés sur du papier blanc épais, et la couverture cartonnée au toucher pêche, est – cerise sur le gâteau ! – sertie d’un titre en relief et d’étoiles dorées. Une pépite ❤

Et vous, souhaitez-vous découvrir ce petit monde ?

Publicités

2 réflexions au sujet de « La Grande Machinerie du Petit N’importe quoi de Anne Montel »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s