Monde de l'enfance·Peluches et doudous

Le plus précieux des cadeaux

Pour célébrer la venue au monde de ma petite sœur, ma maman m’a offert le plus précieux des cadeaux : ma toute première poupée de porcelaine. Et ce n’était pas n’importe quelle poupée. Dotée d’anglaises noisette parfaitement dessinées et d’yeux perçants, je la trouvais si fascinante que je n’ai jamais osé lui donner de prénom. Vêtue d’une longue robe blanche, finement ouvragée, et coiffée d’un chapeau écru, je l’avais surnommée « La mariée ». Elle trônait au beau milieu de ma chambre, telle une sentinelle épiant les moindres faits et gestes des habitants de la maison.

C’est ainsi qu’à chaque anniversaire, mes parents et mes amis ont pris l’habitude de m’offrir des poupées de porcelaine. Très vite, elles ont envahi ma chambre, et les autres pièces de la maison. Mes amis se moquaient d’ailleurs gentiment de moi en comparant le nombre de poupées à mon âge – à l’époque, je devais déjà avoir dépassé la quarantaine ! Tous les genres, tous les styles étaient représentés. Cela allait de l’indienne à la noble en passant par l’écolière et la paysanne. Une collection étonnante ! Mais dans cet arc-en-ciel de couleurs, ce mélange d’ethnies des différentes contrées du monde, La mariée est restée la plus impressionnante de toutes.

Ce n’est donc pas un hasard si la poupée de chiffon Colette, rebaptisée Juliette, m’a interpellée. J’aime son visage angélique, ses cheveux tressés, ses taches de rousseurs. Elle porte une chasuble rose aux imprimés fruitiers, accordée à des petites socquettes en dentelles et de jolies ballerines bleues. Créée en 2000, La collection Les parisiennes de Moulin Roty déborde de poésie, d’élégance et de douceur. Le crayonné de Lucille Michieli, similaire à celui de Camille Garoche, est ingénu et voluptueux. Son univers empli d’animaux, d’étoiles et de fleurs évoque Les malheurs de Sophie ou même Alice au pays des merveilles. Madame Constance et Mesdemoiselles Colette et Églantine sont si adorables qu’elles semblent tout droit échappées d’un album jeunesse… Je suis conquise !

  • Colette, de la collection « Les parisiennes »
  • Dimension : 39 cm
  • Matières : coton, polyester
  • Prix : 45,00€

Prêts pour une virée au cœur de la capitale ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s